1/Que signifie D.O. ?

D.O signifie « Diplômé d’Ostéopathie ». En clair cela veut dire que le praticien a suivi un cursus en 5 ans dans une école agréée et reconnue par l’état et peut donc manipuler le patient dans son intégralité : membres supérieurs et inférieurs, rachis, crâne et système viscéral.

2/Faut-il une prescription médicale pour consulter un ostéopathe ?

Les ostéopathes sont des praticiens de « première intention », il n’est donc pas nécessaire de consulter un médecin avant de prendre RDV avec un ostéopathe comme chez un kinésithérapeute par exemple.

Par contre, l’ostéopathie ne dispense pas d’une consultation médicale si elle s’avère nécessaire.

3/Combien de temps dure une séance ?

Une séance dure environ 60 minutes. La première séance est légèrement plus longue et peut durer une heure quinze, en effet lors de cette première séance nous constituerons un dossier avec votre historique médical.

Lors d’une séance pour les enfants de moins de 3 ans, la durée de mobilisations est moins longue que chez un adulte mais la séance dure une heure afin de s’adapter au mieux au rythme de l’enfant (tété, endormissement…)

4/Combien coûte une séance ?

Une séance coûte 60 euros. Pour les enfants de moins de 12 ans la séance coûte 50 euros.

Vous pouvez régler en espèces ou en chèques. A la fin de chaque séance, une note d’honoraire vous sera remise à transférer à votre mutuelle.

Vous pouvez consultez la liste des mutuelles remboursant les séances sur le site dans l’onglet « les Séances »

5/Puis-je me faire rembourser ma séance par la sécurité sociale ?

Non. La sécurité sociale ne prend pas en charge les séances d’ostéopathie. Toutefois de plus en plus de mutuelles remboursent tout ou partie des séances. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle.

6/Comment s’habiller pour une consultation d’ostéopathie ?

L’idéal est de se mettre en sous-vêtements dans lesquels vous vous sentez confortables.

Si vous portez des vêtements que vous ne souhaitez pas retirer, il suffit de l’indiquer et alors privilégier des vêtements fins.

Une séance pour nourrisson se pratiquera en body et couche.

7/Y-a-t-il obligatoirement des bruits articulaires dans un traitement ostéopathique ?

Non. Tout dépend du type de traitement ostéopathique proposé. Si ce traitement doit comporter des mobilisations musculo-articulaires des bruits peuvent se produire, qui ne signent aucunement une « remise en place ». En fait le bruit provient d’une mise sous pression de bulles gazeuses contenue dans l’articulation. Arrivée à un certain stade de pression ce gaz se dissout dans le liquide synovial en créant ce bruit caractéristique, après 2-3 heures le gaz se reforme dans l’articulation et non plus sous forme dissoute et le même phénomène est à nouveau possible et audible.

En aucun cas il ne s’agit du frottement de deux os ou de deux cartilages.

8/Que se passe-t-il au niveau des articulations pour qu’elles deviennent douloureuses ?un déplacement ?

II n’y a pas de déplacement articulaire. C’est un abus de langage, popularisé par l’idée que les vertèbres en particulier pourraient se déplacer et ainsi sortir de « leur place ». Fort heureusement les articulations ont des moyens d’union solides : ligaments, capsules, muscles. Les déplacements sont graves et s’appellent des LUXATIONS. Les luxations ne sont pas soignées par l’ostéopathie mais par du repos après réduction orthopédique, de la rééducation, et parfois la chirurgie. En revanche les dérèglements mécaniques articulaires et tissulaires qui sont justiciables d’un traitement ostéopathique sont à l’origine de douleurs, locales ou à distance.

 

9/A partir de quel âge peut-on consulter un ostéopathe et jusqu’à quel âge ?

L’ostéopathie est une thérapeutique qui s’adresse aux nourrissons (dès 2 jours de vie si nécessaire) aussi bien qu’aux personnes âgées. Bien sûr, les indications et les techniques diffèrent selon l’âge, il va de soi qu’un nourrisson d’une semaine ne présente pas les mêmes problèmes qu’un athlète de 25 ans et les moyens employés ne sont pas identiques. De la même manière une personne âgée est abordée avec précaution car certains phénomènes de déminéralisation du squelette ou de fragilisation des tissus est fréquente.

10/A quel âge doit-on amener un nourrisson chez l’ostéopathe?

En règle générale, il est conseillé de réaliser une consultation ostéopathique autour des 1mois- 1mois et demie de l’enfant, afin de laisser un temps d’adaptation au système digestif et aux parents de trouver un rythme de vie.

Une prise en charge précoce est conseillée en cas de trouble de la succion (trouble de la tétée d’un côté par rapport à l’autre) ou en cas d’accouchements instrumentalisés (forceps, spatules, ventouses), après visite chez le pédiatre

Nous restons à dispositions pour toute demande d’informations.

11/Quels sont les problèmes que l’ostéopathie peut résoudre ?

Les meilleurs résultats sont obtenus sur les problèmes dits «fonctionnels » c’est à dire les douleurs ou des manifestations viscérales dues à une perturbation du fonctionnement de ces structures, mais qui gênent parfois depuis très longtemps la vie des patients.

Lors d’une atteinte tissulaire dite « organique », le corps peut être lésé nécessitant une prise en charge pluridisciplinaire médicale, kinésithérapeutique voire chirurgicale.

L’ostéopathie permet de prévenir ce type d’atteinte lors d’un entretien bi annuel mais ne se substitue pas à la médecine allopathique.

 

12/L’ostéopathie a-t-elle une action sur la douleur ?

Oui car la douleur est très souvent la conséquence d’un mauvais fonctionnement. L’ostéopathie en améliorant le fonctionnement du corps fait diminuer de façon significative la douleur, bien souvent elle l’élimine. Presque tous les motifs de consultations en ostéopathie sont liés à la douleur. Chaque séance doit signer un progrès avec une amélioration sur le plan de la douleur et /ou sur le plan de la mobilité.

13/L’ostéopathie a-t-elle une action contre le stress ?

Oui par conséquence directe : l’ostéopathie a pour but de restaurer la mobilité tissulaire de toutes les structures du corps afin de potentialiser son fonctionnement. Si le corps bouge mieux, fonctionne mieux sans douleurs ni limitations, le patient ressentira un mieux-être physique ce qui aura un impact direct sur son état psychique.

 

14/L’ostéopathie peut-elle avoir une action sur les maux de tête ?

Oui : Le relâchement des tensions musculaires, des blocages articulaires et l’amélioration du drainage vasculaire de la cavité crânienne obtenus lors d’une séance d’ostéopathie sont très souvent à la base de résultats très positifs et durables.

Une consultation chez un médecin est tout de même conseillée afin d’éliminer une origine cardiaque, oculaire ou hormonale.

15/Pourquoi l’ostéopathie est-elle si répandue auprès des sportifs de haut niveau ?

Les athlètes de haut niveau ont besoin d’être à 100% de leurs possibilités pour être compétitifs. De plus, ils ont par leur entraînement et l’écoute de leur corps, une perception très affinée du fonctionnement de celui-ci. Ils détectent plus vite ce qui ne va pas et ne peuvent pas se permettre de rester HORS FORME; également, ils ont souvent recours à l’ostéopathie pour ne pas avoir à suivre de traitement médicamenteux.

16/Peut-on être soigné par l’ostéopathie si l’on ne pratique aucune activité physique ?

Absolument, c’est même dans ce cas l’ostéopathe qui va, dans une certaine mesure, faire pour le corps du patient l’entretien articulaire que pourrait lui apporter un exercice physique. Sur le plan musculaire rien ne peut remplacer le travail personnel, qu’il s’agisse de renforcer ou d’étirer des groupes musculaires. L’ostéopathe pourra guider son patient en lui indiquant quelques mouvements adaptés à son cas.

17/Pourquoi a-t-on mal après une séance ?

Après la consultation avec votre ostéopathe, vous pourrez constater un mieux-être. Souvent la douleur pour laquelle vous avez consulté a disparu, parfois il lui faudra plusieurs jours pour s’atténuer (surtout quand il s’agit de douleurs d’origine neurologique).

Parfois, en libérant des tensions, en travaillant certaines zones, vous constaterez des modifications : votre corps est en train de s’adapter au travail ostéopathique effectué.

Si les douleurs persistent après 3 jours, recontactez-nous pour faire un point sur votre état.

18/Combien de séances sont nécessaires pour obtenir des résultats ?

L’ostéopathie agit rapidement et le patient ressent le bénéfice dès la fin de séance et dans les jours qui suivent la séance. En général, une voire deux séances suffisent pour un même motif. Mais selon la complexité du motif de consultation, de l’ancienneté des troubles, de vos antécédents (médicaux, chirurgicaux, traumatiques), de votre âge et de la possibilité de votre organisme à réagir à la séance, plusieurs séances à différents intervalles seront à envisager, à en discuter avec votre ostéopathe.

19/L’ostéopathie a-t-elle une action préventive ?

Oui même en cas d’absence de douleur. On peut consulter son ostéopathe à titre préventif une à deux fois par an pour effectuer un bilan. Ceci intervient comme une « bilan» mécanique et viscéral, qui rend plus harmonieux le fonctionnement neuro-musculaire et articulaire. En pratiquant un réglage de la mécanique corporelle avant que celle-ci ne donne des signes de défaillance par le symptôme de la douleur, on a effectivement une action de prévention.

20/Quels sont les avantages de l’ostéopathie ?

– C’est une méthode de traitement « naturelle », sans médication et qui se pratique dans le respect de l’anatomie et de la physiologie.

– Le traitement est personnalisé pour chacun.

– C’est également une approche thérapeutique qui vise à libérer l’individu et non à le contraindre : pouvoir continuer à faire du sport plutôt qu’arrêter, continuer à travailler.

– Par son efficience, l’ostéopathie fait gagner du temps aux patients et diminue le coût réel du traitement.